Dans la culture grecque, le dessin et la peinture s’approprient un emplacement stratégique et sont ainsi désignés par leur dénomination du « troisième art« , moyen artistique le plus basique, utilisé afin de manifester des pensées librement. Il se développera pour donner d’innombrables classes d’artistes, suivant leurs techniques d’expression. On retrouve alors le «speed painter ».

Qui sont les speed painter ?

Un speed painter, ou peintre rapide, est un artiste dont la représentation de ses idées, affluant à grande vitesse, est rapidement décrite de façon artistique. L’artiste dispose d’un laps de temps réduit, allant de quelques minutes à quelques heures, il est à souligner que si le temps à limite déterminée vient à s’épuiser, l’œuvre artistique reste quant à elle, dans tous les cas considérés, comme étant achevée.

Quelles sont les méthodes d’expression des speed painters ?

Un speed painter aura le choix entre réaliser sa toile dans le monde réel ou dans le monde numérique (plus fréquent), pratiqué sur une tablette ou encore un ordinateur performant. L’artiste dispose de plusieurs éléments fondamentaux communs aux deux milieux :

  • les brosses de calibre différents : les grandes par exemple sont utilisées à but de remplissage, employées dans les espaces assez larges, afin de gagner du temps. Les petites quant à elles, participent aux finitions aux réalisations de fins traits bien détaillés. Il existe également des brosses de calibre intermédiaire, dans certains logiciels, il est souvent possible de sélectionner la brosse adéquate à votre besoin, avec une courbe précise tout en choisissant la teinte idéale.
  • les couleurs : il est tout à fait concevable de désigner une couleur et lui apporter certaines modifications de contraste, luminosité, et de saturation, puis de l’enregistrer par la suite afin de la conserver à une utilisation ultérieure.
  • les calques : cette option a le mérite d’être rapide en évitant toute répétition dans le dessin. Elle fait économiser du temps au speed painter, qui est l’un des axiomes fondamentaux à la réalisation de l’œuvre.
  • la transparence : obtenu par glacis dans les peintures traditionnelles, trouve aisance d’utilisation grâce à un réglage indépendant de la couleur, pour un effet teinté assombri et de reflet vitré.

Il est à préciser que le speed painter s’aide grâce à des outils informatiques qui facilitent sa tâche. On en dénombre certains :

  • Artrage : un logiciel de base limitée en ressources.
  • Artweaver : qui est un logiciel de peinture numérique qui s’appuie sur l’emploie personnalisé des brosses et du calque.
  • Corel painter : qui demande un ordinateur performant à l’exécution de tâches complexes.

Ainsi que d’autres logiciels commerciaux, tels que Photoshop de la gamme Adobe.

Depuis notre rédac, voici nos articles :