L’étymologie latine du mot infirmier signifie, littéralement, prendre soin des infirmes. Actuellement, un infirmier est un emploi de professionnel de la santé, dont le rôle est de procurer des soins à but préventif ou curatif, afin de maintenir ou restaurer la santé des patients.

Quelles études ou formations il faut choisir pour exercer la profession d’infirmier ?

Après l’obtention du baccalauréat, les études en soins infirmiers figurent parmi les multiples possibilités entre lesquelles le bachelier doit choisir sa vie professionnelle.

Pour ceux qui éprouvent le désir d’embrasser une carrière infirmière, sachez qu’en France, ces études supérieures ont lieu au niveau des IFSI, l’abréviation dont les initiales représentent : Instituts de Formation en Soins Infirmiers, ainsi que différentes universités selon les régions.

L’accès à cette branche d’études supérieures se fait après la réussite d’un concours d’entrée. La formation dure pendant 3 ans, au bout desquelles l’étudiant infirmier obtient un diplôme d’État infirmier, avec bien sûr, le grade de BAC +3, qui est celui de la licence.

Par la suite, il est possible de se spécialiser comme dans toutes les autres filières. Un infirmier ayant fini ses 3 ans peut suivre trois grandes spécialisations :

  • Infirmier anesthésiste : cette spécialisé touche à la procédure pré-opératoire de l’anesthésie, à la réanimation et aux urgences.
  • Infirmier de bloc opératoire : ce dernier travaille de paire avec le chirurgien, veillant sur le bon déroulement de l’intervention chirurgical. Il a également pour rôle de suivre le patient après son opération.
  • Infirmier puériculteur : autrement dit, infirmier praticien dans le domaine de la pédiatrie (les enfants, de la naissance jusqu’à l’age de 19 ans).

Mais il existe d’autres options possibles après la fin du cursus, notamment dans l’enseignement.

Dans quels secteurs d’activités un infirmier diplômé peut-il travailler ?

Bien que la quasi-totalité des diplômés entreprennent une carrière dans le secteur hospitalier public ou même privé, il existe bien plus de secteurs où un infirmier pourra travailler, tels que le milieu des soins scolaires, où les infirmiers surveillent les élèves de différents niveaux, sur le plan hygiénique dans les établissements où ils font leurs études. Ils assurent aussi la sensibilisation et l’éducation à la santé et la sécurité des élèves.

Le secteur infirmier libéral peut être choisi également, dans ce dernier, les infirmiers travaillent à titre personnel et dispensent des soins de santé aux patients à leur domicile. Ou bien ils ouvrent des cabinets privés, où il sera question de fournir des soins hygiéniques, préventifs ou encore plus spécialisés comme le prélèvement sanguin, ou des séances de chimiothérapie.

Les infirmiers peuvent rejoindre l’armée aussi, et travailler comme infirmiers à titre militaire.