Le jeune créateur est comme un petit poussin dans une cour de coqs sauvages, les coqs sauvages ne sont rien d’autre que le monde de la mode, un monde sans pitié où il n’y a pas de place pour tout le monde, le jeune créateur est poussé par l’ambition, par la détermination de s’imposer et d’imposer sa marque et ses créations, le jeune créateur ne dépasse pas la vingtaine quand il commence son activité, il est son propre patron, il est porteur d’une nouvelle manière de créer, un regard plus jeune et frais, une forte détermination et une originalité qui ne passe pas inaperçue.

Jeune créateur: que font ces jeunes créateurs ?

Rémi Ducheix, un nom qui résonne dans le monde de la mode, est un jeune fraîchement diplômé qui s’est lancé dans la création de sa propre ligne de vêtements en 2016, le jeune homme fait tout par lui même, il finance ses créations en faisant des petits boulots par ci par là, il réalise ses modèles, les dessine et fait le montage tout seul, mais le jeune homme ne s’arrête pas qu’à ça, il s’occupe aussi du shooting de ses créations, on peut dire que c’est un homme qui n’a pas peur d’être au four et au moulin, cette réalité est celle du métier qui ne fait pas de cadeau, pour réussir il faut être ingénieux, indépendant, avoir la hargne de réussir à s’imposer, il faut aussi être polyvalent une qualité majeure pour percer dans ce métier, il faut savoir tout faire à la fois, du stylisme, de la publicité, de la photographie, il faut avoir un sens de la communication, des notions en marketing pour pousser les portes du succès.

  • Il ne faut pas avoir peur de foncer dans le tas et d’apprendre au fur et à mesure.
  • Il faut toucher à tout et savoir tout faire, de la création à la paperasse…
  • Un jeune créateur est aussi un entrepreneur, un chef d’entreprise de ligne de vêtements.
  • Pour percer dans ce métier il faudra apprendre les roueries du monde commercial par coeur, il ne suffit pas juste de créer un vêtement hors normes pour faire de vous un jeune créateur à succès, il faudra aussi savoir vendre, se former dans le domaine est un plus et un atout indéniable.

Jeune créateur: que sont les pièges à éviter ?

Quand on est jeune on est porté par la passion, on ne voit pas les obstacles qui sont cachés sur le chemin de notre rêve, on ne pense qu’à une seule chose, réussir, mais une fois dans le bain, on commence à se heurter à la réalité amère du monde de la mode, on comprend alors que Coco Chanel a fait du chemin pour arriver à son succès.

  • Ne pas se précipiter.
  • Être patient.
  • Savoir vendre.